D’ordinaire on demande à la musique d’illustrer des images, d’accompagner le fil de la narration sans trop le déranger, ici c’est l’image qui se met au service de la musique et c’est d’elle que naît une narration originale.


Cette captation propose une lecture supplémentaire de l’œuvre musicale mais s’articule malgré tout autour du rythme et de l’atmosphère inhérente à celle-ci.